Manon Torres / Ouscipo – « La mixité sociale, ça peut être tout et n’importe quoi ! » Retour sur une enquête collective à l’Île-Saint-Denis

« Il nous semble d’autant plus utile de revenir sur une « enquête Ouscipo » que ce type de dispositif est récent et reste en France particulièrement rare. Il s’inscrit pourtant dans une tendance plus générale de la recherche vers un rapprochement avec la société civile, comme en témoignent les conventions CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche). Tout l’enjeu est dès lors de savoir quelles seront les modalités de ce rapprochement, dont l’on sent qu’il se situe entre deux bornes, deux modèles repoussoirs : les sciences sociales isolées dans leur tour d’ivoire d’une part, la remise en question de l’autonomie du champ scientifique de l’autre ».

Pour lire la suite de l’article dont Manon Torres, étudiante du master GPS, est co-rédactrice :

http://ouscipo.ehess.fr/2016/05/09/la-mixite-sociale-ca-peut-etre-tout-et-nimporte-quoi-retour-sur-une-enquete-collective-a-lile-saint-denis/

 

Caterina Bandini, Victoria Chantseva, Elis De Aquino, Vincent Hugoo, Manon Torres, « La mixité sociale, ça peut être tout et n’importe quoi ! » Retour sur une enquête collective à l’Île-Saint-Denis, Working Paper de l’Ouscipo, n°1, 2016.


Vous aimerez aussi...