Vient de paraître « Encyclopédie critique du genre » – Juliette RENNES (dir.)

Encyclopédie critique du genre

Disponible en librairie le 3 novembre

sous la direction de Juliette Rennes

Paris, La Découverte, 2016 (« Hors collection Sciences Humaines »)

Présentation

« Désir(s) », « Mondialisation », « Nudité », « Race », « Voix »… Les soixante-six textes thématiques de cette encyclopédie explorent les reconfigurations en cours des études de genre.

Trois axes transversaux organisent cette enquête collective : le corps, la sexualité, les rapports sociaux. Dans les activités familiales, sportives, professionnelles, artistiques ou religieuses, les usages du corps constituent désormais un terrain privilégié pour appréhender les normes et les rapports de genre. Les pratiques érotiques que les sociétés, à travers l’histoire, ont catégorisées comme normales ou déviantes occupent quant à elles une place inédite pour éclairer les articulations entre hiérarchies des sexes et des sexualités. Enfin, les inégalités liées au genre sont de plus en plus envisagées en relation avec celles liées à la classe sociale, la couleur de peau, l’apparence physique, la santé ou encore l’âge. Cette approche multidimensionnelle des rapports sociaux a transformé radicalement les manières de penser la domination au sein des recherches sur le genre.

En analysant les concepts, les enquêtes empiriques et les débats caractéristiques de ces transformations saillantes, les contributrices et contributeurs de cet ouvrage dessinent une cartographie critique des études de genre en ce début de XXIe siècle.

Coordonné par Juliette Rennes, sociologue, enseignante-chercheuse à l’EHESS.

Éditrices et éditeurs scientifiques associés :
Catherine Achin, politiste, enseignante-chercheuse à l’université Paris-Dauphine

Armelle Andro, démographe, enseignante-chercheuse à l’université Paris 1

Laure Bereni, sociologue, chercheuse au CNRS, Centre Maurice-Halbwachs

Luca Greco, linguiste, enseignant-chercheur à l’université Sorbonne Nouvelle

Alexandre Jaunait, politiste, enseignant-chercheur à l’université de Poitiers

Rose-Marie Lagrave, sociologue, directrice d’études à l’EHESS

Gianfranco Rebucini, anthropologue, docteur de l’EHESS.

Table des matières

Introduction. La chair des rapports sociaux, par Juliette Rennes, avec Catherine Achin, Armelle Andro, Laure Bereni, Alexandre Jaunait, Luca Greco, Rose-Marie Lagrave, Gianfranco Rebucini

♦ Affects, par Sébastien Roux

♦ Âge, par Juliette Rennes

♦ Animal, par Flo Morin

♦ Arts visuels, par Charlotte Foucher Zarmanian

♦ Beauté, par Rossella Ghigi

♦ Bicatégorisation, par Michal Raz

♦ Bioéthique et techniques de reproduction, par Emmanuelle Yvert

♦ Care, par Francesca Scrinzi

♦ Conjugalité, par Fernanda Artigas Burr et Manuela Salcedo Robledo

♦ Consommation, par Leora Auslander

♦ Contraception et avortement, par Mona Claro

♦ Corps au travail, par Natalie Benelli

♦ Corps légitime, par Isabel Boni-Le Goff

♦ Corps maternel, par Coline Cardi et Chiara Quagliariello

♦ Culture populaire, par Keivan Djavadzadeh

♦ Cyborg, par Delphine Gardey

♦ Danse, par Violeta Salvatierra García de Quirós

♦ Désir(s), par Mathieu Trachman

♦ Drag et performance, par Luca Greco et Stéphanie Kunert

♦ Éducation sexuelle, par Aurore Le Mat

♦ Espace urbain, par Marianne Blidon

♦ Filiation, par Sylvie Steinberg

♦ Fluides corporels, par Nahema Hanafi et Caroline Polle

♦ Gouvernement des corps, par Gwénaëlle Mainsant

♦ Gynécologie, par Marilène Vuille

♦ Handicap, par Pierre Brasseur

♦ Hétéro/homo, par Sébastien Chauvin et Arnaud Lerch

♦ Incorporation, par Martine Court

♦ Inné/acquis, par Pierre-Henri Gouyon

♦ Internet, par Marie Bergström

♦ Jeunesse et sexualité, par Jean Bérard et Nicolas Sallée

♦ Langage, par Alice Coutant

♦ Mâle/femelle, par Priscille Touraille

♦ Mondialisation, par Milena Jakšić

♦ Mythe/métamorphose, par Anne Creissels

♦ Nation, par Brice Chamouleau et Patrick Farges

♦ Nudité, par Juliette Gaté

♦ Objets, par Anne Monjaret

♦ Organes sexuels, par Sylvie Chaperon

♦ Parenté, par Olivier Allard

♦ Placard, par Rostom Mesli

♦ Plaisir sexuel, par Patricia Legouge

♦ Poids, par Solenn Carof

♦ Pornographie, par Mathieu Trachman et Florian Vörös

♦ Postcolonialités, par Malek Bouyahia

♦ Prostitution, par Clyde Plumauzille

♦ Psychanalyse, par Adrienne Harris et Eyal Rozmarin

♦ Puberté, par Laura Piccand

♦ Queer, par Maxime Cervulle et Nelly Quemener

♦ Race, par Lila Belkacem, Amélie Le Renard et Myriam Paris

♦ Regard et culture visuelle, par Giovanna Zapperi

♦ Religion, par Béatrice de Gasquet

♦ Santé, par Anne-Sophie Cousteaux

♦ Scripts sexuels, par Lucas Monteil

♦ Séduction, par Mélanie Gourarier

♦ Sport, par Anaïs Bohuon et Grégory Quin

♦ Taille, par Priscille Touraille

♦ Technologie, par Lucie Dalibert

♦ Trans’, par Emmanuelle Beaubatie

♦ Travail domestique/domesticité, par Caroline Ibos

♦ Vêtement, par Pascal Barbier, Lucie Bargel, Amélie Beaumont, Muriel Darmon et Lucile Dumont

♦ VIH/Sida, par Gabriel Girard

♦ Violence (et genre), par Ilaria Simonetti

♦ Violence sexuelle, par Alice Debauche

♦ Virginité, par Simona Tersigni

♦ Voix, par Aron Arnold

Les auteur•e•s

Index thématique.

* * *

Parution: La bataille de la parité BERENI Laure – Economica

Livre La bataille de la parité BERENI Laure – Economica.

bereni-bataille-parite

Comment les quotas sont-ils devenus une évidence républicaine ? Pourquoi l’équivalence numérique des sexes s’est-elle imposée comme le miroir de l’égalité dans les lieux de pouvoir ?

Ce livre retrace l’histoire de l’idée de parité, en éclairant ses continuités et ruptures avec le féminisme des années 1970, les mobilisations qu’elle a suscitées, et les résistances tenaces auxquelles elle s’est heurtée avant de faire norme et loi.

Au fil de cette histoire, ce sont les prémisses des perceptions contemporaines de l’égalité et de la différence des sexes qui se donnent à voir. Au-delà, ce livre offre un nouveau regard sur la dynamique des contestations collectives et du changement social. En dégageant les contours d’un « espace de la cause des femmes », il met à l’épreuve les oppositions routinières entre mobilisations élitistes et populaires, mouvements sociaux et institutions, progressisme et conservatisme.

***

Laure BERENI est sociologue, chercheuse au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), et membre du Centre Maurice Halbwachs à Paris. Elle enseigne à l’École des hautes études en sciences sociales et à Sciences po.

Les Éditions de l’EHESS: L’échange économico-sexuel

Les Éditions de l’EHESS: L’échange économico-sexuel.

L’échange économico-sexuel
Christophe Broqua & Catherine Deschamps (eds.)
Avec la collaboration de Cynthia Kraus
Des maisons de passe en Bolivie aux clubs libertins parisiens, de l’homosexualité au Maroc aux mariages de convenance, cet ouvrage propose de repenser les logiques de l’échange économico-sexuel et des rapports de genre qui le fondent.
Cet ouvrage se veut un hommage critique à l’œuvre de Paola Tabet, anthropologue féministe qui contesta dès les années 1980 la distinction convenue entre sexualité « ordinaire » et sexualité « commerciale ».

Vient de paraître : Femmes en métiers d’hommes

Femmes en métiers d’hommes. Cartes postales (1890-1930), de Juliette Rennes

À la belle époque du féminisme et de l’antiféminisme, on débat sans fin sur le droit et le capacité des femmes à exercer des métiers historiquement masculins. Héroïsées, érotisées ou ridiculisées, les premières avocates, charpentières, cochères, doctoresses… font ainsi florès sur les cartes postales qui connaissent alors leur âge d’or. C’est cette histoire visuelle que révèle ici Juliette Rennes, maîtresse de conférences à l’EHESS : à partir de plus de 300 cartes postales (reportages, portraits, caricatures, dessins, elle analyse les espoirs, fantasmes et craintes qui suscitèrent ces « femmes de l’avenir » pas toujours advenues.

Préface : Michelle Perrot – « Beau livre » – 22 x 22 cm – 224 pages – 29€
Sortie en librairie le 14 novembre

JULIETTE RENNES JULIETTE RENNES

Vient de paraître

Dictionnaire genre & science politique
Concepts, objets, problèmes

Les études sur le genre, qui ont connu un essor important depuis les années 1970, offrent de nouvelles clés pour appréhender les disciplines traditionnelles. Alors que la science politique se montre plus rétive que d’autres à la prise en compte des perspectives du genre, l’objet de cet ouvrage est de révéler leurs apports décisifs à l’analyse du politique.

Les notices de ce dictionnaire pionnier recensent les concepts, théories et objets canoniques de la science politique (citoyenneté, libéralisme, administration, partis politiques, mondialisation, etc.) en montrant le rôle central du genre dans leur genèse et leur maturation. Elles révèlent aussi le fonctionnement des inégalités entre les femmes et les hommes dans les partis, les assemblées, et la manière dont se fabrique et s’exprime le rapport entre les sexes dans les discours et les comportements politiques. Enfin, elles présentent les nouveaux concepts forgés par les spécialistes du genre (care, féminisme d’État, intersectionnalité, etc.).

Écrit dans une langue claire et accessible, fort d’une approche comparative entre études anglophones et francophones et d’une vaste bibliographie constituant un outil de référence indispensable, cet ouvrage tire aussi sa richesse de la contribution de plus de 50 spécialistes de différentes générations, qu’il s’agisse d’auteur.e.s qui ont créé des concepts ou mené les premières enquêtes sur le genre en politique, ou de jeunes chercheur.e.s qui les utilisent et les font vivre aujourd’hui.

Il intéressera particulièrement les étudiant.e.s, enseignant.e.s et chercheur.e.s. souhaitant accéder à une connaissance précise et pédagogique des apports des travaux sur le genre à la science politique comme à ses disciplines connexes, sociologie, histoire, anthropologie.

 27246100050350L
Support Livre broché
Nb de pages 712 p.
ISBN-10 2-7246-1381-3
ISBN-13 978-2-7246-1381-0
GTIN13 (EAN13) 9782724613810

http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100050350

 

 

Vient de paraître

Regards sur le sexe: Julie De Ganck, Vanessa D’Hooghe, éd.

 
Collection « Sextant » 30, dirigée par Valérie Piette, Octobre 2013

Si le sexe est et a toujours été pointé du doigt, s’il charrie un lot 
de discours féconds, il est aussi et peut-être paradoxalement caché, 
dénigré voire hypocritement oublié. Or il s’agit là d’un organe 
essentiel à toute vie. Sa nécessité mais aussi les secrets qui 
l’entourent lui donnent un caractère mystérieux rempli de force et de 
fragilité, de plaisirs multiples et de douleurs.

Fruit du colloque « Montrez ce sexe que je ne saurais voir ! », ce 
volume adopte un regard essentiellement historique sur le sexe, tout en 
s’enrichissant d’une analyse issue du cinéma.

Cette rencontre souligne à quel point la délimitation de ce qui est 
organe sexuel ou non varie dans le temps, dans l’espace et dans le 
corps, physique et psychique. Plus que l’établissement d’une géographie 
du sexuel, l’important est ce que les organes relatent sur les rapports 
entre, d’une part, les modèles de sexuation et de fonctionnement de la 
sexualité et, d’autre part, la régulation sociale des rapports humains.

Collection « Sextant » 30
  dirigée par Valérie Piette

Octobre 2013

ISBN 978-2-8004-1541-3

200 pages illustrations 19 €

Pour commander cet ouvrage

http://www.editions-universite-bruxelles.be/pageContent/view/7 [1]

image002