Conditions d’admission

Les étudiant.e.s qui s’inscrivent dans cette spécialité accomplissent leur scolarité en bénéficiant des conseils et de l’accompagnement d’un tuteur ou d’une tutrice en première année de master (M1), et d’un directeur ou d’une directrice en deuxième année (M2).

Pour s’inscrire en M1, il est nécessaire d’être titulaire d’une licence en sociologie, en histoire ou en anthropologie, et sinon (sous réserve d’approbation par le Conseil pédagogique) d’une licence dans une autre discipline des sciences sociales, du diplôme de l’EHESS ou d’un diplôme considéré comme équivalent (trois années d’études supérieures).

Pour composer le dossier, outre les documents requis pour le dossier administratif d’inscription (titres universitaires, etc.…), il convient de joindre :

  • une lettre de recommandation d’un.e enseignant.e de l’année de L3 (ou éventuellement de Master si l’étudiant.e a déjà réalisé un master) ;
  • le bulletin de notes de cette même année ;
  • un curriculum vitae ;
  • une lettre de motivation présentant le parcours (y compris professionnel, dans le cas des personnes qui reprennent leurs études), pour éclairer le souhait de s’inscrire en Master de la mention Sociologie dans la spécialité « Genre, politique et sexualité » ;
  • un pré-projet (3 à 5 pages) avec bibliographie.

Une fois complété, le dossier doit être envoyé au secrétariat de la spécialité, 105, bd Raspail 75006 Paris.

Pour postuler en M1, l’étudiant.e peut solliciter directement l’accord d’un.e enseignant.e pour le tutorat en lui envoyant son pré-projet. Toutefois, pour celles et ceux qui ne l’auraient pas fait, le Conseil pédagogique, une fois le dossier accepté, proposera un tuteur ou tutrice avec qui chaque étudiant.e détermine son programme.